Les Viandes BIO

Récemment, nous avons eu à faire face à de nombreuses crises alimentaires, notamment liées à la qualité de la viande, particulièrement avec la crise de la vache folle ou encore de la viande de cheval. Il est donc tout à fait compréhensible que les français soient inquiets et méfiants à propos de leur alimentation. Il est donc grand temps de réagir, et c’est que nous faisons en offrant des viandes BIO à la restauration collective, dans le but de fournir de la nourriture saine et de qualité au plus grand nombre, tous âges confondus.

Nous proposons donc des viandes de mouton, d’agneau et de brebis, de bœuf, de veau, de porc, de volaille fraîche et surgelée mais également des saucisses de porc, de volaille et des merguez d’origine française à la restauration collective bio afin de vous offrir une large gamme de produits de qualité, savoureux et BIO. Vous pouvez ainsi satisfaire vos convives grâce aux différentes viandes, pièces et morceaux dont nous disposons. Notre volonté est de distribuer des viandes savoureuses afin de satisfaire le plaisir de chacun.

Quelques informations sur les viandes blanches et les viandes rouges

Les Viandes Blanches

La consommation française de viande porcine est restée relativement stable en 2012, avec un léger repli constaté sur les achats de viande fraîche et une augmentation des achats de charcuterie (+ 2 %).

Dans un contexte difficile et compte-tenu de l’augmentation des prix, la volaille est le seul produit boucher qui a vu augmenter sa consommation (+ 2 %), tirée par la viande de dinde. La viande de lapin a, quant à elle, vu sa consommation baisser de 1,2 %.

Les œufs produits sont pour l’essentiel commercialisés sous forme d’œufs coquille, à destination des ménages et de la restauration hors foyer. En 2012, l’offre a accusé un repli et les cours sont restés élevés.

Les Viandes Rouges

La hausse des prix à la production, constatée pour toutes les viandes, s’est répercutée sur les prix à la consommation. Les achats de l’ensemble des viandes ont donc globalement reculé de 2 %, la consommation de viande bovine atteignant son niveau le plus bas en 2012, à 21 kg / an et / habitant.

La consommation française ovine continue son repli tandis que les prix se maintiennent à un bon niveau, à 6,2 € / kg de carcasse.

La France est le 1er producteur européen de viande bovine, avec 19 millions de têtes, la moitié de la viande de veau européenne est française (360 000 tec).

C’est le 3ème producteur européen de viande ovine (110 000 tec) et le 3ème cheptel caprin en Europe, et elle reste le 4ème producteur en Europe pour la viande de cheval (5 000 tec).

Mentions légales - CGV - Réalisation technique : SW Développement - Réalisation graphique : bienvustudio. - © 2013 - 2018